Pour un adulte

Mon approche thérapeutique est d’orientation analytique et repose sur une écoute attentive, bienveillante et sans jugement. Il s’agit de favoriser le déploiement d’une parole libre et d’un échange authentique qui permettent aux conflits, aux doutes, aux fantasmes, aux affects douloureux de trouver une modalité d’expression.

Mon rôle en tant que psychothérapeute est d’aider le sujet à l’exploration de soi, au repérage de ses mouvements inconscients afin qu’il puisse à se libérer de ce qui le gêne, l'entrave ou l'empêche de cheminer dans la vie.

L’entretien préliminaire

Le premier entretien est essentiel. Il permet de faire connaissance et de mieux cerner votre demande, ce qui motive votre démarche. Après que les choses se soient un peu éclaircies, il est alors possible de déterminer la meilleure manière de procéder pour la suite et nous pouvons convenir ensemble d’un cadre de travail (rythme, horaire, tarif, …).

Ce premier entretien est aussi l’occasion pour vous de découvrir la relation si particulière qui existe entre un sujet et son thérapeute et d’évaluer la possibilité d’engager un travail avec la personne que vous rencontrez. Le choix d’un thérapeute est un choix éminemment humain où le ressenti et la confiance vont jouer un rôle prépondérant dans le travail qui s’ensuivra et dans l’aboutissement de celui-ci.
Parfois il faut se laisser le temps de deux ou trois séances pour décider de la suite.

La thérapie de soutien

Les entretiens thérapeutiques de soutien contribuent à surmonter un bouleversement passager ou à démêler une situation ponctuelle. Le psychothérapeute vous accompagne et vous guide dans cette démarche qui peut durer quelques séances ou plus longtemps. Ce travail repose sur des entretiens approfondis en face à face.

Le rôle du psychologue est d’accueillir, de soutenir et d’interroger la parole de celui ou celle qui consulte. Par son écoute active,  il l’accompagne et l’aide à :

  • évoquer les souvenirs, les images, les paroles liés à l’objet qui l’amène à consulter
  • repérer les ressentis qui s’y attachent et qualifier ses émotions
  • mieux comprendre les mécanismes en jeu dans sa manière d’agir, d’interagir ou de réagir avec les autres ou dans un certain environnement.  

L’analyse de cette expérience subjective et la prise recul qui en découle permettent de donner un nouvel éclairage de la situation, de donner sens à ce qui est traversé, de retrouver un mieux-être et une plus grande confiance en soi.

La psychothérapie analytique

Une psychothérapie analytique a pour champ d’investigation le sujet dans son ensemble, dans son histoire singulière et unique. C’est une rencontre avec soi-même, un cheminement tout au long duquel les mouvements inconscients sont au premier plan, dans un va et vient permanent entre présent et passé.

Au cours de la séance, il s’agit pour la personne d’énoncer tout ce qui lui vient à l’esprit même si cela lui paraît sans importance, sans logique avec ce qui précède, incongru… Un propos qui peut sembler anodin est comme un bout de fil qui dépasse de la pelote et qu’il faudra tirer pour la démêler. Ce laisser-aller à une libre association des pensées permet que surgissent d’autres idées, d’autres images, d’autres émotions.  Le sujet est aussi invité à prêter attention à ses rêves, lapsus, et actes manqués qui sont d’une grande richesse dans le processus associatif.

De son côté, le thérapeute déploie une écoute analytique et intervient pour aider le sujet à repérer ce qui lui échappe, à lui faire entendre un autre sens dans ses paroles.

Mais c’est aussi dans la relation elle-même entre le sujet et le thérapeute, et dans ce qui s’y rejoue, dans les différents rôles que le sujet attribue à ce dernier, qu’un réaménagement pourra advenir et lui permettre de se dégager de ce qui se répète, de se libérer de ce qui l'entrave et l'empêche de cheminer dans la vie.

Une personnalité se construit pendant de longues années. Opérer une véritable transformation n’est pas l’affaire de quelques séances. Le processus psychothérapeutique s’inscrit dans le temps et demande :

  • un engagement avec soi-même de mener à bien ce travail
  • un ou plusieurs rendez-vous hebdomadaires à horaire fixe
  • une présence régulière et assidue