Souffrance au travail

Les conditions de travail ont beaucoup évolué et les contraintes qui pèsent sur les personnes en activité se sont fortement accentuées : surcharge de travail, compression du temps, culture de l’urgence, hyper-connectivité (le soir, le WE, en congé), individualisation des responsabilités et reporting permanent, absence de moyens pour « bien faire », restructurations, déménagements récurrents, …

Bien qu’il faille se méfier des simplifications abusives (le travail n’est pas une souffrance et nombreux sont ceux qui sont heureux de s’y rendre chaque jour), il arrive que, dans certains services ou certaines équipes, la souffrance soit réelle pour un individu et nécessite une prise en charge psychologique voire parfois médicale.

N’hésitez pas à consulter si :

  • vous êtes épuisé, dormez mal, faites des cauchemars
  • vous ne prenez plus de temps pour vous, vos amis, votre famille
  • vous partez au travail la peur au ventre, votre cœur bat plus vite  ou vous vous mettez à trembler sur le chemin.
  • vous ressentez des douleurs de dos, des migraines, des maux de ventre
  • vous passez votre temps à vous justifier face aux critiques permanentes, vous finissez par croire que vous êtes nul
  • vous avez des problèmes de mémoire, ou de plus en plus de mal à vous concentrer
  • vous vous sentez seul, absolument pas soutenu, voire même harcelé.